Adresse 39 avenue Paul Vaillant Couturier 94250 Gentilly
Call Pad 01 75 64 01 88

Les

Conseils


La création d’une franchise nécessite des moyens importants. Si les banques ont tendance à préférer la franchise à la création d’une entreprise ex-nihilo, cela ne les empêche pas d’avoir un certain nombre d’exigences. Voici lesquelles.

Il n’est pas indispensable d’avoir déjà travaillé dans l’immobilier, ni d’avoir déjà créé une entreprise pour devenir franchisé en immobilier. Néanmoins, face à un banquier, vos précédentes expériences feront souvent la différence. « L’expérience métier est un plus reconnaît en effet Stéphane Fritz, directeur du développement chez Guy Hoquet. Ou en tout cas une expérience dans le domaine de la gestion rassurera la banque. ».

Mais dans tous les cas, il faudra avoir un apport représentant 30 à 40% du budget global. Non seulement le fait d’apporter cette somme rassurera la banque sur votre motivation et votre implication dans ce projet, mais c’est aussi, pour vous, la seule façon d’avoir le temps de faire décoller votre activité. En effet, outre les immobilisations tels que le droit au bail, l’informatique, l’enseigne… Vous devrez dès le départ faire face à des charges d’exploitation importantes. « Le futur franchisé devra en effet prévoir des dépenses telles que le loyer, les abonnements, les salaires d’une assistante et éventuellement d’un autre salarié, le téléphone… Et ce pendant plusieurs mois avant même d’encaisser la moindre recette », insiste Stéphane Fritz.

Pour avoir une idée la plus précise possible de ce besoin en fonds de roulement, demandez conseil au franchiseur ainsi qu’à des franchisés déjà installés dans des secteurs comparables à celui dans lequel vous envisagez d’exercer. Plus votre projet sera solide et argumenté, plus vous serez en mesure de prouver à un établissement financier que vous serez capable de rembourser votre emprunt tout en couvrant vos charges d’exploitation et en vous versant un salaire.

Reste que la politique d’octroi de prêts et surtout les taux étant extrêmement variables d’un établissement à l’autre, n’hésitez pas à solliciter un courtier pour vous accompagner dans vos démarches.

  • Photo auteur
  • Auteur :
    Virginie Franc-Jacob
    Responsable stratégie éditoriale et community manager chez Guy Hoquet l'Immobilier
Partager cet article sur :
  Retourner à la liste
Nous contacter