Adresse 39 avenue Paul Vaillant Couturier 94250 Gentilly
Call Pad 01 75 64 01 88

Les

Conseils


Agent immobilier d’expérience, c’est lors de la transmission de ses agences à ses enfants que Lucien Vernagallo s’est tourné vers la franchise. Vicky D’Alessio a ouvert son agence en tant qu’indépendante à Drancy. Peu de temps après,  de l’agence Guy Hoquet l’Immobilier de Drancy (93), a fait le choix de la franchise avec Guy Hoquet l’Immobilier. Enfin, William Pillon, professionnel reconnu à Dinan, a rejoint l’enseigne en 2014. Ils nous expliquent leur choix.

 A 62 ans, Lucien Vernagallo est   un passionné de la pierre et un homme d’expérience dans l’immobilier, avec pas moins de 30 ans d’histoire dans le domaine. Avec ces trois agences, et pas moins de 12 salariés, Lucien Vernagallo se construit une notoriété et une implantation d’ampleur dans le secteur Auxerrois. Mais, à mesure que les années passent, les techniques de communication se développent à grande vitesse et l’entrepreneur constate qu’autour de lui, les méthodes de vente changent. Tout autant que le marché qui devient un peu plus complexe. « J’ai observé les changements autour du métier, et les apports nécessaires d’une franchise : la notoriété nationale, locale, mais aussi le déploiement sur le web, et les formations ».  Convaincu du besoin de l’encadrement du franchisé afin de pérenniser son activité, Lucien Vernagallo y trouve tout son intérêt dans le cadre de la transmission de son affaire à ses enfants. «  Un chef d’entreprise indépendant n’a pas le temps ni les moyens de se mettre à jour dans la formation juridique, ni dans le cadre de l’aspect commercial.  Là aussi, résidait tout l’intérêt de passer par un franchiseur axé sur la formation. Si j’ai transmis beaucoup de savoir-faire à mes enfants, je les ai laissés découvrir les grands axes du métier lors de la formation initiale « créateurs » dispensée par le réseau », précise le patron d’agence. Enfin, pour Lucien Vernagallo, Guy Hoquet l’Immobilier a tout d’abord été l’histoire d’une rencontre avec des hommes, « mais aussi de l’encadrement et du suivi, tout en conservant un esprit d’indépendance. Je peux ainsi prendre du recul tranquillement, je sais que mes enfants bénéficieront de ces atouts ».

Six ans après l’ouverture de son agence en tant qu’indépendante, la très jeune et dynamique Vicki D’Alessio a fait le choix de rejoindre le réseau Guy Hoquet l’Immobilier. Les difficultés du développement en tant qu’indépendant ont vite surgit : se franchiser était la solution pour pérenniser notre activité », précise la jeune entrepreneuse. En effet, Vicki voit dans l’alliance avec un franchiseur une solution à nombre de ses questions : la possibilité de dupliquer un savoir-faire auprès de son équipe pour la pérenniser, la fin de l’isolement grâce à l’échange et au soutien d’autres confrères et de l’équipe d’animation. «  Nous avons vu clairement la différence : la première année en tant que franchisées, nous avons doublé notre chiffre d’affaires !  Nous nous sommes installées dans des locaux trois fois plus grands, nous avons pu être épaulées et dirigées par un réseau avec une ligne de conduite et des objectifs commun, nous apportant la motivation nécessaire pour faire ce métier tous les jours. Aujourd’hui, nous nous sentons bien, nous nous sentons écoutées, et il faut choisir sa franchise, je pense, dans cet état d’esprit ». Des avantages qui ont eu également pour Vicki des répercussions au-delà de son activité. « L’entrée dans le réseau nous a permis de recruter, et ainsi nous dégager des plages horaires que nous n’avions pas pu avoir auparavant. Si je peux donner des conseils à toutes les personnes qui souhaitent ouvrir une agence ou qui rencontrent des difficultés au sein de la leur, c’est vraiment de trouver un réseau qui leur correspond, car on ne le regrette pas ! »

Après 10 ans d’expérience dans l’immobilier sur les régions de la côte d’Emeraude et des Côtes-d’Armor, William Pillons rejoint le réseau Guy Hoquet l’Immobilier, afin d’offrir le meilleur de la qualité de service à ses clients, aujourd’hui à Dinan, et, prochainement, à Saint-Malo. «  Aujourd’hui, rejoindre un réseau national, c’est accéder à un soutien dans son activité, à une notoriété nécessaire. Le réseau Guy Hoquet l’Immobilier m’a particulièrement séduit grâce à sa vision du service client appuyée, notamment via son offre d’Immobilier Garanti », explique le nouveau patron d’agence.Une implantation au cœur du pays de la Rance qui était évidente pour l’agent Immobilier.

Découvrez et rencontrez ceux qui ont font et qui ont rejoint le résau au Salon Franchise Expo 

du 22 au 25 mars 2015 grâce aux témoignages de l'Ecole de la Franchise : Porte de Versailles, stand E 35 

Ecole de la franchise

25/03/2015

14:00-14:30

Ils ont pris un nouveau départ : reconversion, changement de vie. Témoignages d'entrepreneurs franchisés

Entreprendre et en profiter pour changer de vie, bouger, s'implanter ailleurs. Quel sont les pièges à éviter? Quel statut choisir ? Qu'est-ce que la franchise peut vous apporter ?

22/03/2015

15:00-15:30

Le franchiseur vous accompagne : au démarrage, durant tout votre contrat. Jusqu’où et comment ?

Jusqu’où le franchiseur peut-il intervenir dans le parcours du futur franchisé ? Accompagnement à la création d’entreprise, formation, assistance à l’ouverture…

25/03/2015

12:00-12:30

Se former à un nouveau métier et réussir plus rapidement son lancement.

C'est une des forces de la franchise. On peut très bien réussir dans un métier que l'on ne connaissait pas encore quelques mois auparavant. La formation initiale et continue proposée par les franchiseurs est un facteur clé dans la réussite. 4 franchiseurs viennent nous faire partager leur 

  • Photo auteur
  • Auteur :
    Virginie Franc-Jacob
    Responsable stratégie éditoriale et community manager chez Guy Hoquet l'Immobilier
Partager cet article sur :
  Retourner à la liste
Nous contacter