Adresse 39 avenue Paul Vaillant Couturier 94250 Gentilly
Call Pad 01 75 64 01 88

Les

Conseils


Vicki D’Alessio, de l’agence de Drancy (93), a fait le choix de la franchise avec Guy Hoquet l’Immobilier. Elle nous explique les raisons.

C’est en 2007 que nous avons décidé, ma sœur et moi, de nous franchiser avec le réseau Guy Hoquet l’immobilier suite à des difficultés rencontrées relatives au développement de notre agence immobilière indépendante, ouverte en 2001.

Se franchiser était La solution pour nous. Cela nous a apporté un savoir-faire que nous avons pu dupliquer auprès de notre équipe pour pérenniser notre société et développer notre service transaction. Nous sommes ainsi sortis de l’isolement de l’agent indépendant, nous avons pu partager notre expérience avec nos confrères et nous avons été épaulées à chaque instant grâce à tous ceux qui représentent la franchise Guy Hoquet : les collaborateurs du siège et nos animateurs qui sont sur le terrain avec nous. C’était primordial pour nous.

On a vu les deux côtés : être non franchisé et être franchisé.

La première année, nous avons doublé notre chiffre d’affaires en étant franchisées ! La rétribution donnée au franchiseur en contre partie des résultats obtenus, était minime : une goute dans un océan.

Cela nous a permis de passer d’une agence de 32 m² à une boutique de 110 m² avec des locaux plus que corrects.

Appartenir un réseau national, avec une ligne de conduite et des objectifs communs, nous a apporté une motivation qui est nécessaire pour faire ce métier tous les jours. Tous les matins, on sait pourquoi on se lève.

On se sent bien, on se sent écouté, et il faut choisir sa franchise, je pense, dans cet état d’esprit.

La franchise a eu des répercussions positives aussi sur notre vie privée : ouvert 6 jours sur 7, en recrutant, nous avons pu nous dégager des plages horaires que nous n’aurions pu avoir auparavant.

Si je peux donner un conseil à toutes les personnes qui souhaitent ouvrir une agence ou qui rencontrent des difficultés au sein de la leur, c’est de vraiment trouver un réseau qui leur correspond et de se franchiser car on ne le regrette pas.

 

  • Photo auteur
  • Auteur :
    Virginie Franc-Jacob
    Responsable stratégie éditoriale et community manager chez Guy Hoquet l'Immobilier
Partager cet article sur :
  Retourner à la liste
Nous contacter